Le général Berenguer, à qui Alphonse XIII avait demandé de former le nouveau gouvernement, dit plus tard avoir pris le pouvoir au moment où l'Espagne était comme « une bouteille de champagne dont le bouchon était sur le point de sauter » . Le gouvernement français de Front populaire de Léon Blum, appelé à la rescousse par le gouvernement espagnol, autorisa bien l'envoi de quelques armes. Dans les documents officiels et la littérature politique, les possessions de Philippe II et de ses successeurs sont désignées par l'expression « monarchie catholique » — ou tout simplement « la Monarchie ». Elle obtint au bout de quelques mois la dissolution des Cortès et l'organisation de nouvelles élections le 19 novembre 1933 qui consacrèrent sa victoire. N'y parvenant pas, ils se mettaient à leur remorque. Mais Largo Caballero était bien trop responsable vis-à-vis des intérêts des bourgeoisies espagnole et anglo-française pour faire le moindre geste qui aurait pu encourager les revendications indépendantistes dans les colonies et il refusa donc. Le gouvernement dut soustraire les conjurés à la fureur populaire. De Juillet 36 à mai 37, presque 10 mois s'étaient écoulés au cours desquels deux pouvoirs incompatibles coexistèrent : celui qu'avaient spontanément mis en place le prolétariat et la paysannerie pauvre, avec ses milices, ses comités, ses expropriations, et le vieil appareil d'État de la république presque complètement détruit en juillet mais qui fut reconstitué peu à peu, consciemment, par le Front populaire. N'osant utiliser la garde civile trop haïe, le gouvernement décréta la loi martiale, envoya l'armée au secours des prêtres et s'empressa de créer une nouvelle force de police : les gardes d'assaut. En revanche, à l'issue de la guerre de Succession d'Espagne, Philippe V de Bourbon (1700 – 1746) unifie les anciennes couronnes de Castille et d'Aragon sur le plan juridique et administratif et leur donne une unique capitale, Madrid. EMBED. Retracer dans le cadre de cette brochure tous les aspects de cette période qui va de 1930 à la fin de la guerre civile serait une gageure. Les Cortès déposèrent le Président de la République Alcala-Zamora, et le remplacèrent par Azaña, le représentant de l'aile anti-cléricale des républicains bourgeois, qui fut élu avec les voix du Parti Socialiste et du Parti Communiste, et même la voix de l'unique député du POUM. Au cours de ces dix mois les occasions qui auraient pu permettre au prolétariat de remporter une victoire décisive ne manquèrent pas. Seul Charles Quint fit exception, puisque sa qualité d'empereur des Romains primait sur les autres. Dans chaque quartier, dans chaque entreprise, dans chaque village, les exploités en armes s'emparaient des terres, des bureaux, des usines, des moyens de transport, du téléphone. Les royaumes historiques cessent d'exister et le territoire est réorganisé en intendances sur le modèle français. Chacun pouvait aller chercher ce à quoi il avait droit dans les magasins du village, qui étaient de simples centres de distribution ne faisant pas de bénéfices, réaménagés et propres. Il ne cessa de répéter que « on ne peut pas gouverner sans le POUM et encore moins contre lui » . Search for Library Items Search for Lists Search for Contacts Search for a Library. Les deux officiers furent exécutés. Il craignait bien sûr le renforcement de Hitler en Europe. Ils ne se battaient pas pour le retour au statu quo antérieur, pour cette république bourgeoise et réactionnaire qui avait refusé de satisfaire leurs aspirations. Le prolétariat espagnol avait de fortes traditions de luttes, y compris de grèves politiques. 1759-1788: Charles III. Elle aurait pu galvaniser le prolétariat européen tout entier dans sa lutte contre le fascisme. 4 likes. Un manifeste signé de la CNT fut distribué le 4 mai sur les barricades : « Déposez les armes ; embrassez-vous comme des frères ! Cela aurait pu donner à partir de Madrid une nouvelle impulsion à la révolution dans tout le pays. La classe ouvrière de Catalogne continuait donc spontanément à résister aux attaques gouvernementales. La loi de réforme agraire fut abandonnée dans la plupart des régions. Pensez-y bien ; nous vous tendons les bras désarmés ; faites de même et tout cela sera fini. Des ouvriers affamés par les patrons, obligeaient, revolver au poing, les commerçants et les restaurateurs à les servir gratuitement. 7000 ouvriers agricoles furent emprisonnés. Les anarchistes et même des sections de l'UGT s'y refusèrent et la loi ne put être appliquée. On dénombrait dans l'armée espagnole plus d'officiers que dans toute autre armée d'Europe : un pour six hommes. Aujourd'hui encore, les sociaux-démocrates et les dirigeants des partis communistes mentent effrontément sur ce qui s'est passé en Espagne et dégagent toute responsabilité pour la victoire de Franco. L'enthousiasme fut indescriptible » . Les troupes franquistes entrèrent à Madrid le 27 mars et prirent possession de tout le pays le 31 mars 1939. Elle appelait à la levée de 100 000 volontaires pour redresser la situation militaire. ←Chinese culture and history. Là où il était majoritaire, à Lérida, le comité était le fruit d'un accord entre lui, la CNT et le PSUC, et si le POUM le fit ratifier par une assemblée formée des représentants des partis, il n'en fit jamais un vrai conseil ouvrier, émanation des masses en lutte. C'était un membre du parti de Companys, Tarradellas, qui le présidait. L'année précédente, le général Miguel Primo de Rivera, désavoué par les commandants des régions militaires, s'est retiré et a quitté le pays. Les jeunes, les travailleurs prenaient au mot les discours révolutionnaires des dirigeants. Les prisonniers politiques sortirent de prison dans la liesse générale. Il savait que l'armée était l'ultime recours de la bourgeoisie. » Et il ajoutait : « Les dirigeants du POUM parlaient de façon très éloquente des avantages de la révolution socialiste sur la révolution bourgeoise, mais ils n'avaient rien fait de sérieux pour préparer cette révolution socialiste, parce que cette préparation ne pouvait passer que par une mobilisation impitoyable, audacieuse, implacable, des ouvriers anarchistes, socialistes, communistes contre leurs dirigeants traîtres. Les dirigeants de la CNT ne firent jamais rien ensuite pour que le Comité Central devienne effectivement l'émanation des comités, pour qu'il leur soit lié par des liens démocratiques. C'est le socialiste Prieto qui créa l'instrument de la terreur, le SIM, le Service d'Enquêtes militaires, véritable succursale du GPU. Celle-là va finir quelques années plus tard dans une épouvantable guerre civile. Aucune n'affirma la nécessité pour la classe ouvrière de se préparer à prendre elle-même le pouvoir. L'indignation fut grande mais le Parti Socialiste resta solidaire du gouvernement. Des millions de paysans attendaient impatiemment la terre. S'étant développée trop tard, dépendant du capital étranger, liée à l'aristocratie terrienne, cette bourgeoisie était bien incapable de transformer le pays, de le débarrasser des structures liées à la noblesse qui entravaient son développement. Staline voulut même monter contre les dirigeants du POUM un procès en haute trahison dans le style des procès de Moscou qui battaient leur plein depuis août 1936. Elle s'accommodait fort bien de la monarchie, en l'occurrence d'Alphonse XIII qui était monté sur le trône en 1902. La Fédération nationale des travailleurs de la terre, qui était d'ailleurs membre de l'UGT, appela à la grève au moment de la moisson, à partir du 1er juin, pour obtenir le retour aux salaires d'avant 1933 et la fin des discriminations dans la répartition du travail. La régence est confiée à la reine-mère Marie de Médicis qui inaugure une politique pacifiste de rapprochement avec la maison de Habsbourg. Le Parti Communiste, qui était alors un petit parti, sans grande influence, abandonna sa politique ultra-sectaire sur les injonctions de Staline qui recherchait, à la suite de l'arrivée d'Hitler au pouvoir, une alliance avec les bourgeoisies occidentales. En effet, si la guerre d'Espagne fut le laboratoire où furent testées les armes et les techniques militaires de la seconde guerre mondiale, la révolution espagnole fut aussi la dernière chance donnée au prolétariat d'arrêter la marche vers cette guerre. Elle préférait continuer à courtiser les dirigeants du Bloc Ouvrier et Paysan, une organisation de quelques milliers de membres qui se situait entre la IIe et la IIIe Internationale, avec laquelle elle souhaitait la fusion. Le mouvement partit, le matin du 5 octobre, de la ville minière de Mieres. Tous ceux qui étaient visés étaient accusés d'être vendus à Franco. C'est si vrai que lorsque l'armée se lança à l'assaut du pouvoir, le prolétariat, sans aucune préparation et sans aucune directive, la mit spontanément en échec sur une bonne partie du territoire et dans les deux capitales. Quelques jours auparavant seulement, le gouvernement avait été remanié pour faire entrer 4 ministres de la CNT. Mais nous ne croyions pas à la dictature quand elle s'exerçait contre nous et nous ne la désirions pas quand nous pouvions l'exercer nous-mêmes à l'encontre de la majorité. La victoire de la révolution prolétarienne en Espagne était la dernière chance d'épargner au monde la deuxième guerre mondiale. EN . Les comités nationaux des partis socialiste et communiste se rangèrent à l'avis du gouvernement et publièrent le 18 juillet ce communiqué commun : « Dans l'éventualité où les ressources du gouvernement ne seraient pas suffisantes, la République est assurée solennellement que le Front populaire, qui rassemble sous sa discipline tout le prolétariat espagnol, se résoudra avec sérénité et impartialité à intervenir dans le conflit aussi rapidement que son intervention sera réclamée. Mais le 18 au soir, Radio-Madrid annonçait que la rébellion était matée partout, même à Séville ! Jusqu'aux décrets de Nueva Planta, elle n'est qu'une expression géographique où cohabitent deux États très différents, produits d'héritages et de conquêtes, n'ayant de commun que le souverain. Personne n'aurait pu empêcher les anarchistes d'établir, après la prise du pouvoir, le régime qui leur aurait semblé bon, en admettant bien sûr qu'il soit réalisable. Mangez donc la république »  ! Seules 10 000 familles bénéficièrent de cette réforme. Fils de Philippe V et de sa première épouse Marie-Louise-Gabrielle de Savoie. Ce n'est pas la volonté révolutionnaire qui leur manquait depuis 1930, c'était des dirigeants résolus. C'était une victoire importante : la deuxième ville d'Espagne était aux mains des travailleurs en armes. Mais la défaite de la révolution signifiait inéluctablement, comme nous allons le voir, la défaite militaire devant Franco. C'est là, à Melilla, que le coup de force commença le 17 juillet. C'était trahir les masses qui lui faisaient confiance. La CNT et le POUM signèrent ce décret et bien d'autres... -Andrès Nin dut convaincre le comité de Lérida d'accepter de se transformer en un conseil municipal semblable aux autres, c'est-à-dire que le POUM y ait la portion congrue et que les partis bourgeois y soient représentés ! Les journaux révolutionnaires furent interdits, la censure de plus en plus pesante, les organisations révolutionnaires mises hors la loi, leurs locaux saccagés et fermés. Doutant de l'efficacité des troupes régulières, il fit appel à la Légion. Tout l'ancien appareil d'État resta en place : les fonctionnaires, les juges, les militaires. Toutes les mesures qui avaient été prises contre l'Eglise et les propriétaires fonciers furent abrogées. Il tendait la main aux fascistes et à la bourgeoisie espagnole qu'il savait bien être à leurs côtés. La bourgeoisie industrielle espagnole s'était certes développée au début du siècle, en particulier grâce à sa neutralité pendant la première guerre mondiale. L'un de ses communiqués affirmait même que « le gouvernement de la république a appris avec tristesse et indignation les attaques injustes auxquelles sont soumis les officiers de l'armée » (...). Search. Il y a soixante ans, en 1936, l'Espagne se préparait à vivre des événements révolutionnaires dont l'issue s'avérerait déterminante, non seulement à l'échelle de ce pays mais à celle de la planète entière, pour toute la période historique qui allait suivre. La réaction relevait la tête. Leur républicanisme était cependant relatif. 1598-1621: Philippe III. La bourgeoisie anglaise, qui avait des intérêts en Espagne, ne voulait se brouiller avec aucune des deux parties et prônait une « neutralité inflexible », bien que ses sympathies aillent incontestablement à Franco. La CNT anarchiste, qui ne cherchait pas à convaincre ses militants qu'il fallait s'en tenir à la défense de la république bourgeoise, y était majoritaire dans le mouvement ouvrier. Le lendemain, les officiers rebelles étaient maîtres du Maroc espagnol. Quant aux masses, on les pria de prendre patience en attendant les Cortès constituantes qui devaient être élues en juin. Encore une fois ce fut l'héroïsme de la population ouvrière qui sauva la situation. Quant à la CNT et au POUM, leurs militants et leurs dirigeants étaient aux côtés des travailleurs dans les grèves, les occupations de terres. Aucun des droits démocratiques qui avaient été promis ne fut accordé. Le gouvernement Martinez Barrio ne dura que quelques heures et le gouvernement Giral qui lui succéda fut obligé d'accepter l'armement des travailleurs en sanctionnant tout simplement un état de fait. A cause de l'absence d'une direction révolutionnaire, le prolétariat ne put pousser jusqu'au bout sa révolution et c'est lui qui fut finalement écrasé au nom de l'unité, de l'efficacité de la guerre contre Franco. Car ce sont toujours les mêmes vieilles recettes qui ont failli que les partis réformistes resservent aux travailleurs. La prise de Grenade en 1492 est la manifestation la plus éclatante de cette puissance ascendante. La misère était terrible. Ces mouvements furent relayés par l'agitation ouvrière avec toute une série de grèves dans les principales villes. Les ministres anarchistes Garcia Oliver et Federica Montseny se précipitèrent par avion depuis Valence et donnèrent à la radio l'ordre de cesser le feu et d'arrêter cette « guerre fratricide ».

Nombre De Morts Du Cancer En France En 2019, Origine De La Légion étrangère, Les Ombres Rouges - Saison 2, Vente Appartement Quimper Particulier, Nombre De Morts Du Cancer En France En 2019, Malte Boîte De Nuit Ouverte, Pain Algérien Semoule, Vente Appartement Quimper Particulier, Your Song Live,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *