Alévisme et bektashisme peuvent s'interpréter comme deux voies du soufisme. Si la constitution prévoit qu'aucune réforme constitutionnelle ne peut porter atteinte à un certain nombre de principes, dont celui de la laïcité, la religion reste toutefois encadrée par l'État12. En juillet 2000, N. Erbakan est condamné à la prison pour « incitation à la haine raciale et religieuse ». Istanbul zugeschrieben, wobei eigentlich unklar ist, wer die Wendung l’état c’est moi tatsächlich prägte. 65 pages ; 17 cm. Dans la plupart des Länder, les élèves des écoles publiques ont … Un autre sondage mené par les mêmes institutions en 2015 a montré que ce nombre avait atteint 5,5 millions, ce qui signifie qu'environ 9,4 % de la population en Turquie n'a aucune religion[19]. Depuis vendredi dans la nuit, les médias ne parlent plus que de la tentative de coup d'État avorté en Turquie. Religion and state -- Africa, Sub-Saharan. 3 À la suite de la proclamation de la République, les dirigeants du nouvel État ont adopté une politique différente du régime ottoman en matière d’enseignement comme dans les autres domaines. La République laïque turque (1923-1937) interdit, en 1925, interdit tous les ordres soufis et ferme leurs institutions après qu'ils se soient opposés au nouvel ordre séculier. En mars 1995, les quartiers alévis d'Istanbul sont attaqués par des escadrons de la mort liés à la police, faisant 22 morts[30]. En 1986, est promulguée une loi interdisant le blasphème sous peine de prison… Islam institutionnel, islam parallèle De l'Empire ottoman à la Turquie contemporaine (XVIe-XXe siècles). Le gouvernement multiplie les autorisations d’ouverture d’école religieuses (officiellement prévu pour former des imams). Le 16 juillet, des militaires ont tenté, sans succès, de reprendre le pouvoir des mains du président de Turquie, Recep Tayyip Erdogan. Le futur Atatürk a laïcisé l’enseignement, interdit les confréries islamiques (1925) et remplacé la législation d’inspiration coranique par des codes emprunté à des pays occidentaux (la Suisse pour le code civil). Le Premier ministre, Turgut Özal fut l’un de ses membres les plus illustres. Selon un sondage réalisé par MAK en 2017, 86 % de la population turque déclarait croire en Dieu. Le Coranisme ou Qoranisme est un courant religieux de l'Islam, ni sunnite ni chiite, fondé sur le coran seul et le refus total de l'autorité des hadiths. Les heures n'ont pas toutes été glorieuses : en témoignent les persécution des chrétiens en Turquie, Pogrom d'Istanbul (1955, anti-grec). Le débat s’est porté sur le thème du foulard islamique (interdit par la loi) et surtout le poids des écoles religieuses (imam hatep) qui accueillent aujourd’hui plus d’un demi-millions d’élèves. (fr.) La population estimée de 700 000 en 1970 aurait atteint 1 500 000 en 2009. Selon les dernières sources (plus fiables en ce domaine) d'Ipsos[18], en 2016, l'islam est la principale religion en Turquie, pour 82 % de la population totale. L'Islam est depuis plusieurs siècles la religion la plus importante en Turquie. Un attentat-suicide contre une loge maçonnique a fait deux morts mars 2004. Le terme Qizilbash renvoie en partie à des minorités d'origine turkmène et recouvre généralement alévisme et bektashisme. Face à un État « laïque », elle insiste sur le retour à l’islam dans la vie individuelle et sociale. (Le Traité de Lausanne) - Quels étaient les enjeux politiques intérieurs et extérieurs de la Turquie à cette époque ? Bibliographie Selon une étude récente datant de 2020, 28,5 % des jeunes turcs de la Génération Z déclarent ne pas avoir de religion[33]. Arabier en christen: Christelijke kerken in het Midden-Oosten by: Wessels, Antonie 1937- Published: (1983) Mawhūb Ibn Manṣūr Ibn Mufarriǧ et l'historiographie copto-arabe: étude sur la composition de l'Histoire des Patriarches d'Alexandrie by: Heijer, Johannes den Published: (1989) Cependant, les Kurdes, en Turquie sont très majoritairement Musulmans, surtout Sunnites, et Chiites, avec des Alévis, et des Soufis. L'Empire ottoman (1299-1923) est un empire multinational, multiculturel, multilingue. - Turquie, Iran et Asie centrale, XIXe-XXe siècles. L’Islamisme turc par Jean-Pierre Touzane Le génocide des Yézidis depuis 2014 dans le Sinjar (Kurdistan irakien) : massacres de Sinjar. La laïcité prônée par Atatürk est bien loin. La constitution de 1982 rend obligatoire l’enseignement coranique (dans sa version sunnite exclusivement) dans toutes les écoles et collèges public. Les mêmes études montrent qu'environ 90 % des personnes irréligieuses sont plus jeunes que l'âge de 35 ans9. Le renforcement de l’islam par le pouvoir turc est surtout le fait de la junte militaire qui a pris le pouvoir en 1980. Un siècle après les réformes kémalistes, le paysage religieux en Turquie a changé, et les courants de l'islam sont encore bien présents : Islam en Turquie. [Stanislas Escayrac de Lauture, comte d'] II/ EN TURQUIE, L’ABOLITION DU CALIFAT EN 1924 Mustapha Kemal et la sécularisation de la Turquie : dossier documentaire. Le pourcentage de personnes se considérant pieuses tend à diminuer : 55 % en 2008, contre 51 % en 201814. Son influence s’étend aussi à l’Asie centrale. Secrets et sociétés secrètes en islam. Après l'enchaînement des faits, place aux commentaires et aux analyses. Authors: Jean Marcou. Voir : Le Yézidisme ou Sharfadin, présent en Kurdistan irakien est peu référencé en Turquie. L’islam sunnite Les mouvements islamiques turcs à Paris La première expansion de l'islam (au 7e siècle) se déroule aux franges de l'Empire byzantin (610-1204 et 1261-1455) sans trop l'inquiéter, mais la conquête de l'Égypte et de la Syrie au 8e siècle le fragilise. L’arabe a été à nouveau autorisé pour l’appel à la prière (1950), les confréries religieuses sont peu à peu sorties de la clandestinité. De son côté, l’islam officiel (sunnite) reste sous la tutelle et la protection de l’État qui par le biais de la Direction des affaires religieuses, gère les mosquées, nomme les imams et finance les manifestations religieuses. La construction de salle de prières (mescit) au sein des habitations privées ou des entreprises est aujourd'hui encouragé par le gouvernement officiellement au nom de la « liberté de culte » que réclame l'UE dans la perspective d'une adhésion. Spiritualités musulmanes réputées hétérodoxes, Situation juridique des différents groupes religieux reconnus en Turquie, En pratique, la Turquie ne reconnaît que les minorités religieuses grecques, arméniennes et israélites sans pour autant leur accorder tous les droits cités dans le traité de Lausanne, « L'éducation et l'enseignement religieux et éthique sont dispensés sous la surveillance et le contrôle de l'État, Pew Research Center's Religion & Public Life Project, Rapport Minority Rights Group Bir eşitlik arayışı: Türkiye’de azınlıklar Uluslararası Azınlık Hakları Grubu 2007 Dilek Kurban, implication dans la Première Guerre mondiale, coup d’État militaire du 12 septembre 1980, Parc national de Göreme et sites rupestres de Cappadoce, civilisations proche-orientales anciennes, chrétientés grecque d'Orient et latine d’Occident, christianisme et judaïsme dans l'Empire ottoman, Liste des églises arméniennes en activité en Turquie, Liste illustrée de bâtiments religieux chrétiens en Turquie, http://philtar.ucsm.ac.uk/encyclopedia/islam/shia/shia.html, https://www.makdanismanlik.org/wp-content/uploads/2019/03/MAK-DANI%C5%9EMANLIK-T%C3%9CRK%C4%B0YEDE-TOPLUMUN-D%C4%B0NE-VE-D%C4%B0N%C4%B0-DE%C4%9EERLERE-BAKI%C5%9EI-ARA%C5%9ETIRMASI.pdf, http://www.globalreligiousfutures.org/countries/turkey#/?affiliations_religion_id=0&affiliations_year=2010®ion_name=All%20Countries&restrictions_year=2016, https://www.cairn.info/les-mondes-chiites-et-l-iran--9782845868885-page-133.htm. Dans l'état actuel, il n'est pas permis de modifier un dossier personnel officiel pour passer à une autre religion que l'islam, le christianisme ou le judaïsme, ces deux dernières options pouvant être acceptées seulement avec un document de reconnaissance publié par une église ou une synagogue officiellement reconnue[17]. Bayart, Jean-François, (author.) Sa politique religieuse de l'Empire ottoman (1299-1923), ou millet, accorde un statut particulier aux autres Gens du Livre : christianisme et judaïsme dans l'Empire ottoman (de). États et religions aujourd’hui Dans le monde actuel, les États n’ont plus le contrôle des religions comme en des temps plus reculés, la réciproque n’étant pas vraie. Published. Des cours de religions ont réapparu dans les écoles primaires publiques en 1949. Études Kurdes n° 3 : un numéro de la revue consacré principalement aux alévis de Turquie Depuis 1928, l’islam n’est plus religion d’État… Au cours du dernier demi-siècle, l’islam (dans sa version sunnite) a été peu à peu réintroduit par le biais de l’État. Le soufisme est un courant de l'Islam qui relève du chiisme, mais qui n'est pas incompatible avec le sunnisme. 2 En Turquie moderne, dans l’instruction publique, l’enseignement de la religion sous le contrôle de l’État a été mis en place sous la République et s’est poursuivi jusqu’à nos jours. La voie (tariqa) Mevlevi existe toujours en Turquie, officiellement conduite aujourd’hui par le 20e arrière-petit-fils (22e génération) de Rûmî, Faruk Hemdem Celebi (Fârûq Hamdam Chalabî[28])[29]. En plus des nombreuses écoles privées suivant le programme américain, on trouve aussi beaucoup d'écoles internationales et étrangères aux USA. Les alévis représenteraient entre 10 % et 30 % de la population turque[30]. Beaucoup s'adaptent et se convertissent à l'Islam, d'autres assez nombreux préfèrent accepter le statut de dhimmi, avec les contraintes afférentes : kharâj (impôt foncier), djizîa (impôt de capitation), devchirmé (récolte des garçons). Des groupes alaouites sont présents particulièrement dans l'ancien Sandjak d'Alexandrette, actuelle province d'Hatay. L'Ordre mevlevi est à nouveau légalisé en 1950, et les Derviches tourneurs sont autorisés à réaliser une représentation annuelle de leur Samā‘ le 19 décembre, date anniversaire de la mort de Jalâl ud Dîn Rûm. Des cours de religions ont réapparu dans les écoles primaires publiques en 1949. The purpose is laïcité (secularism) as the means for French authorities to regulate religions and religious practices. L'Empire byzantin (610-1204 et 1261-1453) est son prolongement. Les capitulations de l'Empire ottoman permettent le fonctionnement économique des échelles du Levant. Explications. Face au Califat abbasside (750-1258), il résiste, se réduit, se réveille, et finalement se soumet en 1453. Il a pour cela entrepris une vaste campagne de construction de mosquées dans chaque village alévi et rend obligatoire les cours de religion islamique dans les écoles[30]. C’est une affaire qui empoisonne les relations entre la Turquie et les États-Unis depuis près de deux ans. Depuis 1928, l’islam n’est plus religion d’État… Parmi les minorités en Turquie (en) mal répertoriées : Le sunnisme (de sunna), majoritaire à 90 % dans le monde musulman, particulièrement en Turquie, reconnaît quatre écoles (madhhab) de droit musulman et de jurisprudence (fiqh) : hanafisme, malikisme, chaféisme (chafi'isme), hanbalisme. - Les Nurcus : les partisans de Saïd Nurci qui s’était opposé aux réformes de Mustapha Kemal dans les années 1920. Paris : Karthala, [2018] Content Types. L'Histoire du christianisme en Turquie a deux millénaires d'existence. Certains musulmans sunnites adhèrent à des confréries dont l’existence est semi-officielle : Pendant les années de guerre froide, une polarisation idéologique s'opère, souvent à partir des identités confessionnelles. La situation était confuse en Turquie, vendredi soir, où le Premier ministre affirmait faire face à une tentative de coup d’État. 70 % de la population turque relève de l’hanafisme, du nom du théologien et jurisconsulte Abou Hanifa an-Nou'man ibn Thabit (699-767). Dans ces classes, les enfants sont tenus d'apprendre des prières et d'autres pratiques religieuses qui appartiennent spécifiquement au sunnisme. En Turquie[27], où comme ailleurs les groupes ethniques se différencient parfois par la pratique religieuse, ils représenteraient statistiquement 16,5 % des affiliations déclarées : alaouisme (1 %), jafarisme ou Ja'fariya (3,9 %), qizilbash (11,6 %). La Turquie est officiellement un pays laïc sans religion officielle depuis un amendement de 1928 à la constitution de 1924, renforcé par la suite par d'autres réformes sous la présidence de Mustafa Kemal Atatürk. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Free shipping for many products! Y ont été discutés des projets concrets visant à améliorer l'efficacité énergétique, entre autres dans les hôpitaux, ainsi que l'approfondissement de la coopération dans le développement des énergies renouvelables en Turquie. III/ ÉTATS ET RELIGIONS DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI Travail de groupe : recherche et restitution : religion et société dans quelques pays (10 maximum = 1 par groupe, puis restitution aux autres). La place des religions dans la société est l'objet des politiques de laïcité en Turquie. La Direction des Affaires religieuses, Acteurs de l'islam entre Allemagne et Turquie, La République laïque de Turquie trois quarts de siècle après sa fondation par Atatürk, L'autre Turquie : Le mouvement aléviste et ses territoires, Grand débat en Turquie sur islamisme et laïcité. La minorité alaouite (10 à 12 % de la population syrienne) pratique un chiisme duodécimain. En théorie, la Turquie, à travers le traité de Lausanne de 1923, reconnaît les droits civils, politiques et culturels des minorités non musulmanes. Franc-Maçonnerie, Carboneria et confréries soufies Religion en Turquie (2017-2018)[1],[2],[3],[4],[5],[6]. La césure de 1204 correspond aux sièges (1203-1204) et au sac de Constantinople par les Croisés (encore dénommés « Latins » ou « Francs ») lors de la Quatrième croisade, ce qui est un des épisodes majeurs du conflit entre les chrétientés grecque d'Orient et latine d’Occident. - Les Nakshibandis : la plus importante (elle a été fondée au XIVe siècle à Boukhara et étend son influence de la Chine aux Balkans). Avant l'islamisation et la turquisation, et après des millénaires de civilisations proche-orientales anciennes et de royaumes antiques d'Anatolie, les populations vivant sur le territoire de la Turquie actuelle ont connu plus d'un millénaire de christianisme. Cependant, à l'école (publique), élémentaire et secondaire, des cours de religion obligatoires se concentrent uniquement sur la branche sunnite de l'Islam. Dans un sondage réalisé par l'Université Sabanci, 98,3 % des Turcs ont révélé qu'ils étaient musulmans[4]. Dans ce livre, nous allons essayer de répondre ces question ci-dessous : - Quelle était la situation politique de la Turquie (Anatolie) après la Première Guerre Mondiale. Un État laïque ? Mais il reste encore un important potentiel. January 2005; Revue internationale de droit compar é 57(4):993-1013; DOI: 10.3406/ridc.2005.19389. de la Turquie Et Des États Musulmans En Général: Lauture, Stanislas Escayrac De: 9785519219273: Books - Amazon.ca L'alévisme a longtemps été persécuté : voir persécution des Alévis, massacre de Zini Gediği (1938), massacre de Maraş (1978), massacre de Çorum (1980), massacre de Sivas (1993). Haci Bayram Veli (1352 - 1429) : Philosophe mystique, turc. La première communauté chiite vit en Iran, où elle constitue 90 % de la population du pays, et environ 40 % de la population chiite mondiale. La Turquie moderne est fondée à partir de 1923, sous l'impulsion et la direction de Mustafa Kemal Atatürk (1881-1938), sur les ruines de l'Empire ottoman, entaché par les génocides arménien, assyrien et grec pontique, défait à la suite de la Première Guerre mondiale. Les maçons turcs ont joué un rôle important après la Première Guerre mondiale dans la construction de la République laïque de Mustafa Kemal. Au cours des années 1970, plusieurs villes ont été le théâtre de pogroms de la part des Loups Gris, un mouvement d’extrême droite. Lors d’un sondage, près de 80 … November 2005; Pouvoirs 115(4) DOI: 10.3917/pouv.115.0025. Le pourcentage de personnes se considérant pieuses tend à diminuer : 55 % en 2008, contre 51 % en 2018[23]. De cette manière, le nombre officiel de musulmans comprend des personnes sans religion, chrétiens, judaïsants, et toute personne d'une religion différente de l'islam, du christianisme ou du judaïsme, mais aussi tout individu d'une religion différente de ses parents et qui n'a pas demandé un changement de son dossier personnel. La constitution affirme aussi que « L'éducation et l'enseignement religieux et éthique sont dispensés sous la surveillance et le contrôle de l'État[25]. volume Physical Description. About Philippe Portier’s Book L’État et les religions en France. - Les Süleymanci : à l’origine un réseau de cours coraniques clandestines dans les années 1950. Les sondages indépendants récents montrent des pourcentages plus faibles, avec 9,4 %[19] à 13 %[18] de non religieux, dont 90 % de moins de 35 ans[19]. Des partis politiques d’inspiration islamique sont nés. De nouvelles mosquées ont été construites, l’accent a été mis sur les cours d’éducation religieuse, et le budget de la direction des affaires religieuses a quadruplé en quelques années (2 milliards de dollars pour 2019)[23]. par Par Timour Muhidine, Le Monde diplomatique, octobre 1994. Arménie La laïcité en Turquie est un des fondements de la République kémaliste, inscrite d'abord dans la révision constitutionnelle de 1937 (appliquée à la Constitution de 1924) puis dans celle de 1980, aujourd'hui en vigueur. La hiérarchie religieuse intégrée dans la bureaucratie ottomane a disparu avec l’ancien empire. Le gouvernement Recep Tayyip Erdoğan cherche à les islamiser. Le roman chinois Le Totem du loup (2004, Jiang Rong), et son adaptation au cinéma sous le titre Le Dernier Loup (2015, Jean-Jacques Annaud) reprennent cette même thématique tengriste, cette fois de manière moins idéologique. L'armée et les milieux laïques s'inquiètent de cette prolifération de mosquées non-controlées par l'État. De la Turquie et des États Musulmans en Général | Pierre-Henri-Stanislas d' Escayrac de Lauture | ISBN: 9781110008551 | Kostenloser Versand für alle Bücher mit Versand und Verkauf duch Amazon. text Carrier Types. Elle peut se compléter par les listes suivantes : Le tengrisme a été la croyance majeure des peuples turcs et mongols au moins durant l'Antiquité tardive (3e-6e siècles) et le haut Moyen Âge (6e-13e siècles). Les jours fériés chrétiens comme Noël, Pâques et la Pentecôte sont constitutionnellement protégés, personne ne travaille et les magasins sont fermés. L'Âge d'or de l'Islam ou de la civilisation islamique va de 750 à 1250, et le 16e siècle est l'âge d'or ottoman et de sa culture. Find many great new & used options and get the best deals for De la Turquie et des États Musulmans en Général (Classic Reprint) by Stanislas D'Escayrac de Lauture (2018, Hardcover) at the best online prices at eBay! Avec l'Empire seldjoukide (1037-1194), turco-perse, converti à l'Islam au 11e siècle, commencent l'islamisation et la turquisation de l'Anatolie. Le bektachisme est d'ailleurs considéré comme une hérésie par les mouvances les plus orthodoxes du sunnisme. Les trois quarts d’entre eux sont musulmans sunnites et un quart, alévis (une branche du chiisme). Depuis elle est partagée entre un soutien à l’ANAP et au parti islamiste. Der französische Ausspruch l’état c’est moi, der sich mit Der Staat bin ich übersetzen lässt, ist ein wesentliches Schlagwort des Absolutismus und wird zumeist Ludwig XIV. Il a fallu les victoires électorales des islamistes en 1994 et 1995, et la formation du gouvernement de Necmettin Erbakan en 1996, pour que l’armée, organisation tutélaire du régime turc, retrouve ses accents kémalistes et engage le combat contre les islamistes. La Turquie présente, par son histoire contemporaine et par sa situation sociologique, un cas d’étude privilégié en ce qui concerne les relations religions / État dans l’espace européen. Acteurs de l'islam entre Allemagne et Turquie Un sondage Ipsos de 2016 a montré que 13 % de la population de la Turquie n'était pas religieuse[18]. Bien que le gouvernement turc déclare que plus de 99 % de la population est musulmane, la recherche universitaire et les sondages donnent des résultats différents du pourcentage de musulmans qui sont généralement plus faibles, dont la plupart sont au-dessus des 90 %, mais aussi plus bas. L’armée a quant à elle annoncé avoir pris le pouvoir. La Turquie fait l'expérience, depuis 1924, d'une laïcité dans le contexte d'un pays de culture essentiellement musulmane sunnite. La mosquée d'Edirne. L'Empire ottoman (1299-1923) est un État multinational, multilingue, multiconfessionnel. Schématiquement, la population se divise en un pôle laïque, un pôle sunnite conservateur, marginalement islamiste et un pôle alévis plus ou moins pratiquant, généralement tolérant et progressiste. Les années 1960-1970 connaissent un renouveau musulman (en) mondial (islamic revival), plus connu sous le terme d'islamisme, dont une infime minorité s'est transformée dans les années 1980 en terrorisme islamiste mondialisé. La liste du patrimoine mondial en Turquie recense un bon nombre de sites religieux musulmans anciens, parmi les plus grandes réussites de l'architecture ottomanearchitecture ottomane : architecture turkmène et primo-ottomane, puis ottomane classique avec entre autres Sinan (1492-1588). 76 % ont déclaré croire que le Coran et d'autres livres saints viennent de Dieu[31]. En effet, l'état-civil enregistre automatiquement comme musulmane toute personne dont les parents ne sont pas d'une autre religion officiellement reconnue[16]. État et État de droit en Turquie. ÉTATS-UNIS – MESURES COMPENSATOIRES VISANT CERTAINS TUBES ET TUYAUX EN PROVENANCE DE TURQUIE RAPPORT DU GROUPE SPÉCIAL Addendum Le présent addendum contient les annexes A à C du rapport du Groupe spécial qui se trouve dans le document WT/DS523/R. Press question mark to learn the rest of the keyboard shortcuts ». Au cours du dernier demi-siècle, l’islam (dans sa version sunnite) a été peu à peu réintroduit par le biais de l’État. La Turquie moderne et l'islam Religion et état en Israe͏̈l. Grand débat en Turquie sur islamisme et laïcité (fr.) Il regroupe environ 10 à 15 % des musulmans dans le monde. 84 pour cent de la population mondiale appartiennent à une religion – et la tendance est à la hausse. La division de l'Empire romain, définitive en 395, met en place un Empire romain d'Orient (Antiquité tardive). - Dates, contexte / Caractéristiques / Conclusion. En septembre 2000, Huseyin Kivrikoglu, chef d’état-major de l’armée, a appelé le gouvernement à procéder d’urgence à une purge des « milliers » de fonctionnaires islamistes, qui selon lui « sapent les fondements laïcs » de l’État. Les sunnites conservateurs adhèrent massivement aux partis de droite et d’extrême droite tandis que les alévis soutiennent généralement les partis de gauche ou d’extrême gauche. Si la constitution prévoit qu'aucune réforme constitutionnelle ne peut porter atteinte à un certain nombre de principes, dont celui de la laïcité, la religion reste toutefois encadrée par l'État[24]. La loi sur l’éducation de septembre 1998, inspirée par le MGK, rend obligatoire 8 ans d’enseignement (au lieu de 5) dans le secteur public… États et religions en Europe : Perspectives financières. Le secrétaire d'État Thomas Bareiß est l'interlocuteur allemand principal dans le cadre du forum de l’énergie germano-turc. Elles est une république parlementaire, laïque, unitaire et constitutionnelle. » La République laïque de Turquie trois quarts de siècle après sa fondation par Atatürk C’est la confession des trois-quarts des habitants de la Turquie (Turcs et Kurdes). » est créé en turc moderne dans les années 1920 à partir du vocable fran-çais. La majorité des Yézidis en Turquie (en) aurait fui la région de Tur Abdin au début du 20e siècle. nécessaire]. Sous le gouvernement islamo-conservateur de Recep Tayyip Erdoğan, la religion a pris plus de poids dans la vie publique du pays. Près de 10 000 Turcs de confession juive auraient quitté le pays depuis l'arrivée au pouvoir de l'AKP en 2002, par crainte de la montée de l'islamisme militant. Depuis les réformes d'Atatürk, la Turquie est officiellement un État laïc. Subjects. Selon un autre sondage réalisé en 2019 par OPTIMAR, 89 % de la population turque déclarait croire en Dieu[32]. Une bonne partie des Kurdes seraient de cette obédience. Un sondage mené par Eurobaromètre, KONDA et d'autres instituts de recherche en 2013 a montré qu'environ 4,5 millions de la population de 15 ans et plus n'avaient pas de religion. Il est difficile de quantifier le nombre d'athées ou d'agnostiques en Turquie. En 1924, après avoir instauré la république, Mustapha Kemal a aboli le Califat (l’autorité suprême de l’islam, que les grecs détenaient depuis la prise de La Mecque par les armée ottomane en 1517. Les Turcs non religieux sont une minorité, bien que les estimations précises de la part des déistes, athées et agnostiques dans la population varient. Par ses liens avec le pouvoir, il fait figure de religion officielle.

Pays-bas Langues Officielles Papiamento, île-du-prince-édouard Anne Au Pignon Vert, My Neighbor Totoro Eng Sub, Omar Benjelloun Avocat, Dévastation En Arabe, Protozoaire Cilie Mots Fléchés, Passeport Algérien Prix,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *